Billets d'humeur

François Ruffin , récompensé aux Césars pour le film "Merci Patron"

 

Un vrai bol d'air:

 

Un élu qui sait mettre à disposition de la collectivité toutes ses compétences et ses réseaux sociaux devrait mériter toute notre admiration. Nous voulons parler de André Sobczak.

 

André Soczak

Jugez plutôt:

André Sobczak est élu ville de Nantes et siège au conseil de Nantes métropole et a en charge La RSE : responsabilité sociétale des entreprises. A ce titre il participe à la rédaction de marchés publics sur les conditions imposées aux entreprises. En tant qu'élu à Nantes métropole, il vote aussi les subventions aux associations et autres structures, structures dans lesquelles on retrouve l'école Audencia. Ecole dont on a dit tout le bien qu'on en pense, notamment pour sa capacité à dépenser de l'argent public avec beaucoup d'attention:ici

 

D'autre part dans la vie civile, il est:

Directeur académique chez Adencia (nom complet: Audencia Business School, mais on n'aime pas trop les fioritures alors Audencia suffira)

 

Toujours chez Audencia, il est co-titulaire de la chaire responsabilité sociétale des entreprises

Encore chez Audencia: directeur de la recherche. Son ambition  est clairement exprimée

"notre école développe une recherche différenciante dans ses thématiques et ses méthodes qui a un impact transformationnel sur les entreprises et la société et qui est donc co-construite avec les différentes parties prenantes lesquelles contribuent à son financement"

 

Mais qui finance qui?

Comment un élu peut-il voter, en toute indépendance, des subventions pour une école privée où il travaille?

Comment peut-il édicter des règles que la collectivité publique impose aux entreprises, quand il travaille et est financé par ces mêmes entreprises? certes par directement, mais via la CCI, qui finance aussi Audencia.

 

 

Vous avez dit conflits d'intérêt?

laSocialeAfficheBR

Un film à ne rater sous aucun prétexte: l'histoire de la création de la "Sécu".

Notre Sécu , que beaucoup de personnes nous envient , que tout français connait nécessairement pour avoir cotisé et très souvent bénéficié des ses avantages, est paradoxalement très mal connue.

 

Qui connait le nom et l'histoire du  ministre qui l'a portée et créé , le savoyard ouvrier Ambroise Croizat?

Qui connait le rôle, très concret, des syndicats et particulièrement celui de la CGT, dans cette histoire?

Très peu de monde.

 

En avant première au Concorde à Nantes le 11 octobre à 20h45, projection suivi d'un débat avec le réalisateur Gilles Perret

 

A l'heure où bon nombre de valeurs sont piétinées, où notre société est à bout de suffle et en attente d'une nouvelle, ce film est un énorme bol d'air. Il ne s'agit pas d'être nostalgique et de vouloir refaire le passé, ce serait ridicule et impossible, tellement le monde a changé.

 

Par contre, on peut en tirer des "leçons", si ce n'est des pratiques.

Nous devons inventer des pratiques nouvelles, tout en se basant sur des valeurs fondamentales de partage, de solidarité, de refus de l'exploitation....

 

Sortie nationale le 9 novembre 2016

 

 

 

Et non, notre direction n'a pas ouvert de négociations sur nos revendications, ce n'était malheureusement qu'un poisson d'avril.

Et le résultat des élections n'y changent rien.

 

Non seulement, le gouvernement n'écoute absolument pas le message envoyé par les électeurs, abstentionnistes compris, mais il continue dans une ligne dure envers les salairés.

La volonté de casser le CDI est dramatique pour tous les salariés. Ce n'est absolument pas ça qui va aider les PME. Celles-ci sont étranglées par les banques et par leur donneur d'ordres.  D'autres ne dépendent que des commandes des entités publiques et la réduction des subventions de l'Etat va leur être dramatique.

 

Nous ne nous résignerons jamais à baisser les bras

 

Il y a eu récemment à Nantes métropole plusieurs préavis de grève: à la direction de l'eau potable, à la voirie, chez les agents de maîtrise.

Notre employeur vient d'annoncer l'ouverture de négociations sur des revendications qui nous tiennent à coeur. Les premières infos qui ont fuité laissent entrevoir de bonnes choses:

 

  • augmentation de tous les régimes indemnitaires de grade
  • création d'équipes volantes de titulaires pour résorber les emplois précaires et éviter le recours à l'auxilariat
  • diminution de toutes les formes de sous-traitance:
    • études sur l'avenir des prochains contrats de DSP arrivant à échéance en 2015 et 2016
    • comparaison fine et exhaustive des études et maintenance effectuées en externe par rapport à une exécution en interne
  • l'abandon progressif mais définitif des logiciels Microsoft au bénéfice de logiciels libres.
  • gel des dépenses de communication sur le management

 

Johanna Rolland, confortée par le soutien de Philippe Grosvalet et les électeurs de gauche, nous rassure sur le devenir de nos services publics.

 

Merci

 

 

 

C'était évidemment un poisson d'avril. Johanna Rolland ne laissera pas sa place.

L'enjeu de la métropole est trop important pour laisser la présidence à d'autres.

 

Par contre, le reste de l'article n'est pas un poisson d'avril, il  y a bien un mouvement pour revendiquer une revalorisation du régime indemnitaire des catégories C le 25 avril, jour du premier "vrai" conseil communautaire.

Conséquence du beau score des écologistes, Johanna Rolland laisserait sa place à Pascale Chiron à la tête de Nantes métropole.

C'est assez logique et plutôt cohérent pour porter la dynamique de l'environnement au niveau des 24 communes.  Johanna Rolland respecterait ainsi les engagements du parti socialiste sur le non cumul des mandats.

Saluons ce partage du pouvoir et ces promesses tenues.

 

Nous aurons ainsi l'occasion de voir, dans la pratique, si ces nouveaux dirigeants seront plus enclins que les précédents à écouter les salariés qui travaillent et font tourner les services au quotidien.

 

Premier "baptême du feu" et premières revendications: 25 avril , jour du premier conseil communautaire qui suit l'installation du conseil du 11 avril.

Les agents des catégories C, administratifs et techniques réunis, revendiquent une augmentation de leur régime indemnitaire de grade.

 

Bien évidemment, si le gouvernement revoyait sa copie des grilles indiciaires de toute la fonction publique à un niveau digne du 21ième siècle, les revendications sur les primes n'auraient plus lieu d'être.

Mais en attendant, il faut bien finir les fins de mois ....

 

 

 

ps: ce n'était qu'un poisson d'avril, voir ici

 

Pour nous, 2014 va représenter l'élection de nouveaux dirigeants.

Très bientôt, nous allons soumettre aux candidats notre liste de voeux pour les 6 ans à venir.

En attendant, nous vous souhaitons une année 2014 pleine d'espoirs.

 

liste de voeux 2014

 

Suite à la révélation du Canard enchaîné sur les voyages payés à Jean-Pierre Fougerat, maire de Coueron et vice-président de Nantes métropole, voici un témoignage d'une ingénieure CGT :

 

« Toute nouvelle chef de service à Nantes métropole, alors en pleine construction, j'ai en charge la mise en place d'un marché d'environ 200 000 euros sur 3 ans.  Je reçois donc plusieurs technico-commerciaux. Une réunion se terminant à 12h, le commercial me propose d'aller manger ensemble. J'hésite et accepte, n'ayant pas trop l'habitude de ce genre de pratique. Se découvrant des points d'intérêts communs, le repas se déroule dans une ambiance sympathique. Arrive l'addition,

 PO-petite-annonce
Petite annonce parue dans Presse-Océan récemment. On peut lire:

 

"Humble, travailleur, respectueux de l'autorité"

 

Et syndicaliste,  ça ira?

 

Comment des DRH osent mettre de pareils adjectifs?

Il s'agit ici de recruter des ingénieurs. Qu'auraient-ils mis pour des ouvriers?

 

"taillable et corvéable à merci" ?

 

 

La communauté urbaine n'est pas très regardante sur les attributaires d'argent public : de grosses sociétés de la place publique nationale et internationale en l'occurrence, qui n'ont pas particulièrement besoin d'aide financière pour subvenir à leurs besoins : ORANGE, SIGMA-INFORMATIQUE, AIRBUS et ALCATEL-LUCENT - alors que cette dernière licencie par ailleurs à Orvault.

Ces "grands comptes" de l'agglomération se voient en effet attribuer la somme globale de 13 000 euros (3 fois 4000 € et 1020 € pour Alcatel), certes, une goutte d'eau... pour avoir répondu à l'appel à projets de Nantes Métropole (capitale verte faut-il le rappeler) pour............tenez-vous bien : le développement de la pratique du vélo !!!!!!! ben voyons, pourquoi pas ??

Voté le 5/07/13 au bureau communautaire dans le cadre de l'attribution de subventions aux tiers.

Il s'agissait évidemment d'un poisson d'avril.

Les élus n'ont jamais évoqué l'idée de mettre sur le tapis l'harmonisation des primes du DGS et des DGA avec les autres agents.

 

Nous ne connaissons pas les rémunérations de ces directeurs. Malgré nos demandes, c'est un refus net et catégorique de la part de notre administration de publier leurs rémunérations.

 

Alors que les RI (régimes indemnitaires) sont publiés dans l'intranet pour tous les autres agents,

En effet, du nouveau sur la revalorisation de nos régimes indemnitaires, toutes catégories confondues.

Suite à l'état des lieux effectué sur l'ensemble des primes existantes, le DGS* et les DGA* se sont rendus compte de l'écart exhorbitant entre leurs primes et celle de la moyenne des agents de Nantes métropole.

En France, toutes les études montrent que l'écart entre les hauts revenus et les plus bas ne cessent de se creuser. Concients de cet état de fait dans la société, les élus de la majorité ont décidé de montrer l'exemple localement. Après discussion avec  les directeurs  concernés, les élus de Nantes métropole ont donc décidé de redistribuer toutes leurs primes aux agents de Nantes métropole.

Les chiffres exacts ne sont pas encore connus mais cela ne saurait tarder.

Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de la suite des évènements

 

DGS: directeur général des services

DGA: directeur général adjoint

 

 

ps: ce n'était qu'un poisson d'avril, voir ici

 

Qui a pris une telle décision?

 

Nantes métropole décide d'arrêter toute circulation des bus, y compris les chronobus et dans le même temps ne fait aucune resctriction de circulation sur les voies.

De plus les salariés de Nantes métropole reçoivent un message (voir ici) qui leur demande, implicitement,  de venir travailler, y compris pour ceux qui viennent en voiture.

 

Soit les chaussées sont dangereuses et impraticables et on restreint la circulation.

Soit ce n'est pas le cas, et on ne comprend pas pourquoi  les bus seuls sont interdits de circulation. Surtout les chronobus.

A quoi ça sert de leur faire des voies spéciales, d'inciter les gens à les prendre, d'y mettre des contraintes très fortes pour leur entretien (voir ici) si c'est pour les arrêter dès qu'il y a 3 cm de neige???

 

Décidément, la démocratie n'est pas à l'ordre du jour à Nantes métropole.

 

Des agents ont été empêchés de faire grève. En effet lors des rassemblements devant le Champ de Mars, l'administration a fait bloquer les différentes portes d'accès. Celles-ci ont été fermées de l'intérieur par les agents de sécurité.(société privée).

La porte d'entrée de l'immeuble Valmy était aussi bloquée.

Résultat : des agents  qui voulaient sortir et se mettre en grève n'ont pas pu le faire et sont retournés travailler.

 

Où est la logique?

D'une part, la direction empêche les agents grévistes de rentrer dans les locaux sous prétexte qu'ils sont en grève et n'ont rien à faire dans les bureaux et d'autre part empêche ceux qui veulent faire grève de sortir. Et au passage en bloquant les portes, elle gêne aussi les non-grévistes.

 

Il s'agit clairement d'une entrave au droit de grève.

 

 

Dernière pratique découverte récemment à Nantes métropole: on recycle des directeurs en retraite.

Ils sont alors payés, via des vacations, à travailler sur des dossiers qu'ils pilotaient lorsqu'ils étaient actifs.

Et pour certains, ce sont des missions liées à la coopération internationale!


Le prétexte: ils sont compétents et connaissent le dossier. On est content d'apprendre qu'ils étaient compétents quand ils travaillaient. :-)

 

Mais la continuité du service public, ce n'est évidemment pas cela pour nous.

 Pour nous, c'est embaucher un remplaçant et le former avant que le titulaire ne s'en aille. Que le témoin soit passé sans perte de connaissances. Il serait peut-être temps de se poser la question sur la disparition des adjoints. Elle a pour conséquence un manque de travail collectif et un passage de témoin difficile lors des départs.

 

En attendant, nous demandons la fin de ces pratiques.

Nous avons pu lire récemment sur notre intranet:

 

"Départ à la retraite à 60 ans: mode d'emploi"


Quel scoop! Le gouvernement avait remis la retraite à 60 ans et personne n'était au courant!

Evidemment (??!!), après un moment d'espoir, il ne s'agisssait "que" de la possibilité  de partir à 60 ans pour ceux qui ont commencé à travailler tôt.

Faut pas nous laisser de faux espoir comme cela....

Travailler 4 semaines d'affilée sans jour de congés? non, évidemment ce n'était qu'un poisson d'avril. La direction   n'a jamais proposé une chose pareille. Quoique....

En effet, le cas s'est déjà produit, des agents de Nantes métropole ont réellement travaillé 2, 3 voire 4 semaines d'affilée sans repos, ni week-end et ce, en dehors de tout cadre légal. Pour qu'une telle organisation du travail soit possible, il faut impérativement un vote au CTP, justifié par des circonstances exceptionnelles. Et le fait que les agents soient volontaires ne dégage absolument pas la hiérarchie de sa responsabilité.

On rappelle

Travailler 4 semaines d'affilée sans interruption,

sans week-end, ni congés

 

C'est ce que vient de proposer la Direction de Nantes métropole, en contrepartie de journée plus courte. Pour l'instant uniquement sur la base du volontariat. L'intérêt pour la Direction est de pouvoir gérer les périodes de pic de travail et pour les agents de pouvoir cumuler les récupérations des week-end avec leurs congés.

Le calcul est très simple,les mathématiques sont venues aider très à propos nos dirigeants:

Presse-Océan l'a annoncé par deux fois, le vendredi 2 mars puis le lundi 5, la ville de Nantes va supprimer l'impression des feuilles de paye de ses agents pour passer au numérique. Et tout cela pour faire du développement durable et économiser une tonne d'arbres.
On pourrait suggérer au lecteur de résilier son abonnement au journal, cela économiserait du papier à coup sûr. Car auu risque de déplaire à PO, c'est tout simplement faux.

Et oui, au moment d'écrire des voeux, que vous souhaiter pour 2012?

Etre offensifs, combatifs, inventifs dans l'action, rassembleurs, solidaires...?
Mais surtout optimistes. Cela peut sembler anodin, mais rester optimiste envers et contre tout est fondamental pour gagner dans les luttes.
Comment gagner, avancer si nous n'y croyons pas nous-mêmes?

Aragon l'a dit avec ces vers magnifiques:

"Au plus noir du malheur, j'entends le coq chanter
Je porte la victoire au bout de mon désastre
Auriez-vous crevé les yeux de tous les astres
Je porte le soleil dans mon obscurité"

Alors, oui, pour 2012 soyons optimiste, croyons en nos victoires et nos batailles. Il y en aura beaucoup à mener dans l'année qui vient et vous pourrez compter sur nous!

Ras-le-bol de devoir changer le lieu de nos réunions en fonction du bon vouloir du président ou du DGS. Et on parle bien des réunions de travail, pas celles du syndicat.

Régulièrement, l'accueil vous prévient  que votre réunion a été déplacée dans une autre salle, sans que vous ayez à dire quoique ce soit. Peu importe si cette nouvelle salle ne répond pas à vos besoins.


Parfois vous aurez moins de chance:  à votre arrivée, vous aurez la désagréable surprise de trouver la salle déjà occupée. Occupée par qui?  pas par les femmes de ménage, bien sûr, mais par notre président ou notre DGS qui reçoive sûrement des gens importants, dont vous ne faites évidemment pas parti. Et cela quelque soit votre fonction, ingénieur ou pas, cela n'a aucune importance.

  • LOI TRAVAIL 2 et AUSTERITE

    public et privé, tous concernés pour nos droits et nos salaires

    Le 12 septembre 2017

    TOU.TE.S EN GREVE !

    Pièce(s) jointe(s):
    Télécharger ce fichier (tract_ud_44__loi_travail_2-12017-septembre.pdf)Loi travail 2 septembre 20171176 Ko25-07-2017
     
  • Fonctions publiques:

    Manif pour les créations de postes et augmentation du point d'indice

    7 mars 2017 à 11h

    devant le CHU à Nantes

     

 Derniers articles en ligne

feed-image Flux RSS

Copyright © 2017 Site de la CGT Nantes métropole - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public