Billets d'humeur

(Billet à destination des salariés de Nantes métropole)

Vous venez de recevoir un courrier avec votre feuille de paye pour donner votre accord à la transmission de données individuelles au COS et aux syndicats.
C'est dommage que la direction n'ait pas trouvé bon de laisser les syndicats s'exprimer sur l'emploi de ce fichier.

On le fait donc ici.

Pour l'instant ce fichier ne  sert qu'à faire des étiquettes pour des envois sous enveloppes .
On gagne du temps avec l'impression"automatique "de ces étiquettes, la direction ne nous obligeant tout de même pas à écrire toutes les enveloppes à la main.

 

Hélas, non, le président de Nantes métropole n'a pas annoncé la municipalisation de l'eau des 24 communes. Ce n'était qu'un poisson d'avril, inspiré du documentaire d'Arte "Marchand d'eau".


Certes, basculer 16 communes d'un contrat de délégation de service public en régie n'est pas forcément simple. Les exemples de communauté de communes l'ayant fait ne sont pas forcément transposables tels quels. Puiser de l'eau dans une nappe phréatique n'est pas la même chose que pomper l'eau de la Loire, avoir des industries polluantes ou de l'agriculture intensive sur un bassin versant n'a pas le même impact que des zones d'alpage...

Le transfert de personnels de droit privé vers le public n'est guère prévu dans les textes de loi...


Il n'est pas question de tomber dans une caricature ridicule: les bons et méchants/le public contre le privé.


Mais le débat doit avoir lieu. Veolia n'a pas pour objectif de grarantir au moindre coût le bien commun qu'est l'eau potable. Au delà des compétences reconnues des personnels aussi bien privés que public, les objectifs ne peuvent pas être les mêmes. Pour Veolia, il faut que ce soit rentable et les bénéfices dégagés sont tout sauf minimes.


Le débat doit intégrer tous les couts, à court et long terme et notamment tous les couts induits par la gestion en délégation: passation des marché, contrôle à tous les niveaux, travaux effectués par la Régie en lieu et place de Veolia (un exemple: la reprise des plans numériques) ....

 

 

Nous les cadres sommes confrontés à un vrai dilemne en ce moment !

Marguerite

 

En plus de toutes les émotions qu'on ressent chaque jour au travail (cf news letter récente...), les véhicules de service disparaissent.

Alors, quoi, on arrête de travailler ? Mais non, nos chefs ont trouvé la solution : Marguerites !

Formations - actions !

 

 

 

Est-ce bien le rôle de Nantes métropole de rentabiliser une boîte en difficulté économique au détriment du bon fonctionnement des services?

Privilégier les véhicules de service partagés allaient dans le bon sens, au contraire des véhicules attribués à une personne. Pourquoi les supprimer?

La Direction générale aurait-elle honte des véhicules portant le logo de Nantes métropole?

L'arguement écologique est plutôt scabreux vu qu'entre une Marguerite qui démarre et une twingo Nantes Métropole... quelle est la différence ?

 

Boycottons cette solution et revendiquons le maintien du parc auto!


La nouvelle vient juste de tomber:

Jean-Marc Ayrault, président de la communauté urbaine, vient d'annoncer la remunicipalisation de l'eau pour les 24 communes de Nantes métropole.



En effet, seules 8 communes sont actuellement en régie communautaire, les 16 autres sont gérées en "délégation de service public", structure élégante pour éviter une  "privatisation" digne de ce nom . Mais au bout du compte, c'est quand même le privé qui empoche les sous...

Cette annonce nous réjouit évidemment. Celle-ci vient juste après la diffusion du documentaire diffusé sur Arte "les marchands d'eau" où on voit comment Veolia et Suez tissent leur toile et gagnent des millions sur le dos des usagers.

Nous sommes au regret de vous annoncer que, non, Benoist Pavageau n'a pas démissionné.

 

Notre informateur, passé par la Loire et le canal St Félix, n'avait pas toutes ses ouies bien dégagées lorsqu'il est passé sous les fenêtres du champ de mars. Il a dû mal interprété les chuchotements et bruissements de couloir audibles jusqu'au bord des quais.

 

Nous vérifierons ses sources la prochaine fois.

 

Désolés pour ceux qui y ont cru

:-)))

 

 

Le questionnaire, à quoi ça sert ?

Au moment même où la réorganisation bat son plein, que les cas de souffrance au travail se multiplient et que le mécontentement grandit, on nous adresse un questionnaire sur le bien-être au travail. De qui se moque-t-on ? Ce questionnaire c'est :

- une illusion d'écoute et de démocratie,

- le constat de l'échec flagrant des politiques de management successives depuis 7 ans,

- une tentative de marginaliser les représentants du personnel récemment élus,

- la volonté de ne pas répondre aux vraies revendications des salariés.

Tout ça suit la même logique que le courrier de Jean-Marc Ayrault reçu à domicile.

Que faire ?

C'est très simple : imprimez cette page et sans remplir le questionnaire, renvoyez le tout dans l'enveloppe T.

  • Loi travail XXL, ordonnances Macron

    manif à Nantes, place du Commerce

    16 novembre 2017,  10h

    + picnic et occupation de l'espace public

     
  • Rifseep cadres A: Rassemblement devant le Comité technique

    mardi  14 novembre 2017 

    à 14h devant la champ de Mars

     

 Derniers articles en ligne

feed-image Flux RSS

Copyright © 2017 Site de la CGT Nantes métropole - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public