Loi travail

Le permier ministre, Manuel Valls, vient participer au congrès des HLM ce mardi 27 septembre 2016 à Nantes.

 

La loi travail a été votée. Pour autant, elle est toujours aussi nocive. Le gouvernement n'entend rien et n'a qu'une réponse: interdire les manifs, envoyer des gendarmes pour protéger qui? les hommes politiques? les commerces? les banques? Mac'DO? Tous les bien-pensants?

 

Et qui protège les salariés dans les entreprises?

L'inspection du travail? ça pourrait-être drôle si ce n'était pas si grave.... L'inspection du travail est en voie de disparition. Et si elle fait encore peur aux patrons (si, si on a des exemples...), les salariés n'osent pas assez la soliciter.

On aimerait voir les gendarmes envoyés dans chaque entreprise qui ne respecte pas la loi. Mais non "bien sûr", c'est à chacun de se débrouiller comme il peut, avec l'aide de syndicalistes quand parfois il yen a.

 

 Et dans le même temps, les bénéfices du CAC 40 ont bondi de plus de 11 % au 1er semestre 2016...

 

Faisons entendre la voix des "petits" !

15h30 rendez-vous devant la salle de quartier Nantes-Erdre, 251 bd St Joseph de Porterie, tram: Ransay.

 

Le gouvernement, les journalistes pourront bien se gausser du peu de manifestants. C'est facile quand on est du bon côté du manche!

Nous ne nous laisserons pas intimider, et continuerons à nous faire entendre

 

 

 

 

Un patron socialiste, chef d'entreprise de transport d'une vingtaine de salariés, explique son point de vue sur la loi travail, entre autre le fameux article sur l'inversion des normes. C'est-à-dire la possibilité pour une entreprise de déroger à la loi nationale et d'appliquer ses propres règles. Il s'exprime aussi sur d'autres sujets, un vrai porte parole des propositions de la CGT!

 

C'est sur Médiapart:

Encore une fois, Là-bas i'jy suis décrypte l'actualité et démonte les affirmations éhontées du governement.
Dernier exemple en date, le gouvernement aurait réalisé une étude sur l'impact sur le chômage de la loi travail. Cette étude d'impact est imposée par la loi, par contre rien n'oblige au sérieux de cette étude.

 

Ecoutons Là-bas i'jy suis :

Lors du journal télé de France2 du 30 mai 2016, il est présenté un sondage: 67 % des français ont une mauvaise opinion de Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, "information" reprise sans sourciller par Le Parisien, Le Figaro, L'Express, Le 20 minutes....

 

Là-bas si j'y suis démonte ce faux en repartant du sondage d'origine, bien réel:

 

manif du 14 juin 2016.

 

On assiste actuellement à un vrai déferlement pour discréditer tout le mouvement social et en particulier la CGT.

Vous trouverez ci-dessous un témoignage de parents d'enfant hospitalisé à Necker publié sur le blog de Gérard Filoche que nous sommes permis de recopier:

 -------------------------------------------------------------------

« Lorsqu’ils mettent sur le même plan « émotionnel » des plaques de verres cassées et ces centaines de milliers de familles éprouvées, MM. Valls et Cazeneuve, n’ont-ils pas honte ? »

Un lecteur de lundimatin nous (au blog de Gérard Filoche, NDLR) a fait parvenir ce témoignage à vif.

Hier, il y avait des centaines de milliers de manifestants dans les rues de Paris. En tête, des milliers de personnes, cagoulées ou non, syndiquées ou pas, se sont retrouvées pour tenir la dragée haute à un dispositif policier hors norme.

Je comprends facilement ce qu’il peut y avoir de désespérant là-dedans pour le gouvernement. Alors que l’on pouvait imaginer qu’au fil des semaines et des mois, la rue se fatigue et la violence soit de plus en plus isolée, c’est tout le contraire qui se passe : la peur de la police ne dissuade pas.

 

Hier, les manifestants ont commis de nombreuses dégradations. Pour celles que j’ai pu constater, elles étaient toutes « ciblées » : banques, assurances et publicités.

De nos envoyés spéciaux à Paris:

 

"Nous partons, comme pévu, à 13h30 de la place d'Italie, nous sommes en tout début de cortège. Arrivés aux Invalides, la place est bouclée par les flics* . La "queue" de manif est toujours place d'Italie. le cortège s'étire donc tout de même sur plus de 5 kms."

IMG 20160614 135305

A Nantes, 5 kms permettraient de manifester devant le Medf, la préfecture, la mairie de Nantes, le siège de Nantes métropole et de terminer aux machines de l'île, le tout sans bouger :-))

 

Revenons à Paris, place des Invalides.

Ci-dessous quleques photos de la manif du 9 juin 2016.

 

Commencée dans la zone économique, nous sommes passés devant plusieurs boites où des salariés sont en grève et présents dans la manif: Waterman, Tipiak notamment.

Puis un tour dans  Atlantis pour ensuite aller bloquer le périph dans les 2 sens à la porte d'Armor.

Bon accueil de la part des automobilistes, dont beaucoup de salariés,  bloqués par la manif. Certains prennent leur mal en patience et ont prévenus leur patron.

 

Quelques photos ci-dessous

IMG 20160609 2

Une votation est organisée par les 7 syndicats en lutte contre cette loi.

 

La bataille est longue mais son issue n'est pas écrite, comme voudrait le faire croire le gouvernement et les médias.

 

Deux choses très nocives auraient des effets catastrophiques assez rapidement: l'inversion des normes dont on a beaucoup parlé, et la possibilité de licencier sans cause économique, dont on a moins parlé.

Certes aujourd'hui des entreprises ferment sans cause réelle, mais des salariés gagnent aux prudhommes et récupèrent des sommes non négligeables . Cela ralentit très nettement l'appétit de certains patrons.


Avec la nouvelle loi, c'est la porte grande ouverte à tous les excès.

Alors cette votation est une forme de lutte à rajouter aux autres. Il est crucial de voter et de faire voter.

 

Comment faire?

 

Pour voter , deux possibilités:

Soit classiquement avec un bulletin papier dans un bureau de vote, voir la carte ci-dessous:

http://votationtravail.fr/participer/

 

Soit en ligne, par exemple, sur le site ci-dessous:

http://votation.snuipp.fr/

 

 

Une opération Comm dans les bus et busway a été réalisée les mardi 31 mai et 7 juin 2016.

 

Les affiches de pub à l'intérieur des bus ont été remplacées par des affiches pour le retrait de la loi travail.

 

Dès 4h du matin, une trentaine de militants CGT se sont retrouvés à la sortie des dépôts de bus de la Semitan. Chaque bus était arrêté puis à 3 ou 4 militants, les affiches étaient retirées et remplacées, le tout en 30 secondes max et dans une très bonne ambiance.

 

Deux dépôts étaient concernés ce mardi 7 juin: celui du Bêle et celui de Trentemoult.

 

Pas de menaces, pas de chantage, très peu de pertubations, beaucoup de sourires.
Est-ce pour cela que les médias en ont très peu parlé, peut-être ne prennent-ils jamais les transports en commun?

 

Quelques photos ci-dessous.

Loitravail 2016 05 31 01b

 

Loitravail 2016 05 31 03b

P1060510 b

P1060520 bP1060531 b

 

 

 

 

Semitan: société gérante des transports en commun de la métropole nantaise

Le gouvernement s'obstine, nous aussi.

Une nouvelle manif est organisée jeudi 9 juin 2016 à st Herblain.

rendez-vous 10h30, 332 Bd Marcel Paul, voir plan ci-dessous.

 

Le parcours est inhabituel, l'intérêt est d'aller dans une zone économique et commerciale, à la rencontre des salariés qui y travaillent.

 

Pour tous ceux qui soutiennent le mouvement, il est important de le montrer, que ce soit lors des manifs, ou en participant à la votation (explications ici) Un bureau de vote est organisé mercredi 8 juin au centre ville de Nantes devant Decré (galeries Lafayette) entre 12h et 14h.

 

lieuRDV Manif 9juin2016 b

 

Dixième manif contre la loi travail

Nantes 2 juin 2016

10h30 devant la Péfecture

17 mai 2016: septième manif contre la loi travail*.

 

Quelques photos ci-dessous:

 P1060456 1

 

 

 

 

P1060450 1

P1060457 1

 

P1060451 1


 

 

9, 17, 24 , 31 mars, 9 et 28 avril 2016

Manif contre la loi Travail

Mardi 17 mai 10h30

Pont Audibert, à côté du CHU

Actions 12mai2016 loitravail br

Un complet déni de justice pour imposer une loi qui sabote le droit du travail.
Tout un symbole!

 

Pour ceux qui suivent de loin, le 49.3 est une procédure qui permet d'imposer une loi sans passer par le vote des députés.

Et oui, pourquoi s'imposer de passer par une assemblée nationale qui va devoir examiner plein d'amendements. Parce que certains se sont quand même essayés à l'améliorer, cette loi.

 

Valls, en réalité, se préoccupe de la santé de nos députés. Il a juste voulu leur épargner un travail long et fastidieux, qui embêtent tout le monde. Les députés n'auront pas à décrypter un texte compliqué, à lire plusieurs centaines d'amendements, à réfléchir lesquels voter, vérifier si tout cela aboutit à un texte cohérent ou non...

 

C'est vrai que certains passent beaucoup de temps à twitter les femmes et à les harceler, c'est sûrement plus bandant* que de passer du temps à décrypter des textes qui vont régler la vie de millions de français, mais c'est juste un détail...

 

Relevons la tête, ne laissons pas un gouvernement nous diriger de cette manière.

 

L'intersyndicale 44 (CGT, FO, Unef, FSU, SUD) appelle à un rassemblement:

jeudi 12 mai à 12h30

devant la Préfecture à Nantes

 

D'autres initiatives existent et organisées par d'autres mouvements dont la CGT Ville de Nantes

Manif à Nantes à 14h place du Bouffay

Notre fédération ayant déposé un préavis de grève jusqu'à fin mai, il est possible pour n'importe quel fonctionnaire d'une collectivité locale de faire grève ce jeudi 12 mai.

 

 

 

 

 

 

*désolée, mais c'est le terme qui m'est venu spontanément à l'esprit

Manifs contre la loi travail

12 mai 2016 12h30, Préfecture  Nantes : intersyndicale UD CGT, FO...

12 mai 14h Place du Bouffay: autres organisations dont la CGT Ville de Nantes

faujour3MR

Jeudi 28 avril 2016, 6ième* manif contre la loi travail (dont une très bonne explication ici).

 

Les seules images relayées par les principaux médias sont celles des affrontements CRS*/jeunes manifestants. Oublié tout le reste, oubliée la variété des  manifestants, oubliés les différents mots d'ordres ou affiches, oubliés les slogans* écrits sur les banques, oubliées le contenu de la loi et toutes ses conséquences désastreuses pour les salariés.

Les médias se sont-ils seulement posé la question : "pourquoi tant de colère ?", le résultat de politiques successives qui n'ont fait que dégrader davantage le quotidien de beaucoup.

 

Oui, la manif a été tendue mais qui sont les premiers responsables?

L'article 1 de la loi travail est fondamentalement dangereux , c'est pour cela que la loi doit être retirée. C'est celui qui inverse la logique de la pyramide des accords. Aujourd'hui, un accord d'entreprise ne peut être que plus favorable qu'un accord de branche, lui-même plus favorable que la loi. Si la loi travail était votée, ce ne serait plus le cas.

Laisser des accords d'entreprise, sous prétexte d'accords des salariés, être moins avantageux pour eux,  et prendre le pas sur la loi est un recul d'un siècle en arrière:

la loi ne s'appliquerait plus à tous. Or le code du travail a justement été fait pour cela: protéger les salariés, quelque soit leur patron.

 

Comment imaginer que des salariés puissent être à égalité avec leur patron pour négocier?

 

On nous dit "vous noircissez le tableau, il y a des bons patrons".

Et bien s'il y a des patrons qui prennent soins des salariés, ils ont tout autant intérêt au retrait de la loi. Car sinon ils vont se retrouver en face de concurrence complètement déloyale.

 

ALors, venez et faites venir les collègues le jeudi 28 avril.

 

A Nantes, c'est à 10h30, esplanade des machines de lîle.

Et rendez-vous pour les salariés de Nantes métropole et de la ville à 10h.

Il y aura une camionnette de la Cgt Nantes métropole.

 

Le tract de l'UD ci-dessous:

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (Tr-28_avril_-_1er_mai_2016.pdf)Tract de l'Union départementale 44 Cgt 1507 Ko25-04-2016

Débat avec Gérard Filoche sur la loi travail

 

c'est ce soir vendredi 22 avril  à la fac de médecine

 

Fac de médecine, amphi Kernéïs

1 rue Gaston Veil, Nantes

 

Sur l'initiative des syndicats: CGT, Solidaires, FSU, FO, Unef

La mobilisation contre la loi travail doit s'amplifier

Samedi 9 avril à 14h

devant les machines de l'île à Nantes

 

Le plus grave dans cette loi: l'inversion de la hiérarchie des règlements.

 

Actuellement : le contrat individuel ne peut être que plus favorable qu'un accord d'entreprise, lui-même plus favorable qu'un accord de branche, lui même plus favorable que le code du travail qui est la loi.

Ce dernier s'applique à minima tout le monde. C'est LE socle sur lequel s'appuie le reste. Même s'il est mal en point, il fait encore foi. D'ailleurs s'il a autant grossi, c'est à cause de toutes les dérogations, exceptions qui y ont été ajoutées.

 

Demain, si la loi passe: ce sera l'inverse. Un accord d'entreprise pourra s'imposer même s'il est plus défavorable aux salariés, grâce à un référendum notamment. Or l'expérience prouve que la pression, lors d'un référendum, est énorme sur les salariés. Chacun votant individuellement, on vote en fonction de ses propres intérêts. ce qui est humain, avec fort chantage à l'emploi de la part de l'employeur. Quand un syndicat se prononce, il le fait d'une manière collective et se trouve moins sensible au chantage.

 

C'est clairement l'aspect le plus dangereux de la loi.

  • Salarié-e-s du public, du privé, retraité-e-s, indépendants et jeunes

    Jeudi 21 septembre,

    TOUS ENSEMBLE, en GREVE et dans la RUE !

    A Nantes : 14h30 - Commerce

    Pièce(s) jointe(s):
    Télécharger ce fichier (21 SEPTEMBRE 2017-A5.pdf)21 SEPTEMBRE 2017-A5.pdf565 Ko15-09-2017
     
  • LOI TRAVAIL 2 et AUSTERITE

    public et privé, tous concernés pour nos droits et nos salaires

    Le 12 septembre 2017

    TOU.TE.S EN GREVE !

    Pièce(s) jointe(s):
    Télécharger ce fichier (tract_ud_44__loi_travail_2-12017-septembre.pdf)Loi travail 2 septembre 20171176 Ko25-07-2017
     

 Derniers articles en ligne

Copyright © 2017 Site de la CGT Nantes métropole - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public