Rassemblement2017 19octobreTourBretagne

Rassemblement, ce jeudi 19 octobre 2017 sur le parvis de la Tour. Une fois n'est pas coutume, c'est à l'appel de l'intersyndicale complète, Cfdt, Cftc, Cgt, Fo, FSU, Solidaires, Unsa.

Environ 500 personnes travaillent dans cette tour emblématique à Nantes. Trois "gros" employeurs publics, Nantes métropole/ville de Nantes, le ministère des finances, le ministère du travail, plus un notaire et la LCL.

Comme dans tous les immeubles des années 70, l'amiante a été très utilisée, encore plus dans les IGH ("immeuble de grande hauteur") où le risque incendie est LE gros risque à prendre en compte. Les ports comme Nantes, Cherbourg, Le Havre ont de plus été particulièrement "victimes" car port d'importation et de déchargement de l'amiante. Peu avant l'interdiction complète, des négociants ont bradé les prix de leurs stocks et ont donc favorisé l'utilisation de ce matériau.

Le syndic se veut rassurant car les dernières mesures sont faibles. N'oublions pas que l'amiante peut être dangereuse, même en faible quantité, et qu'elle se rajoute aux autres pollutions de l'air. Tout cela ne fait pas un bon coktail.

Nous demandons:

  1. la plus totale transparence sur les questions d'amiante et veulent un nouveau diagnostic général de la Tour complet (tous matériaux amiantés et leur nature), fiable et consultable par toutes et tous.
  2. les mesures nécessaires pour pouvoir exercer leur activité sans aucune exposition à l'amiante :
    • suppression totale et rapide des éléments amiantés des systèmes de désenfumage : trappes, volets, clapets, conduits ;
    • confinement ou retrait des autres éléments amiantés connus de la Tour : allèges de fenêtre ; calorifigeages ; dalles de sol ; peinture amiantée, etc.
  3. Les personnels qui ont pu être exposés ou le sont encore, que ce soit à titre de salariés d'employeurs privés ou publics de la Tour, ou de salariés de sociétés
    extérieures intervenant sur la Tour (sécurité, nettoyage, maintenance, services informatiques, etc.) doivent bénéficier au plus vite de certificats de présence ou d'attestations d'exposition correspondant à leur contamination par l'amiante, professionnelle ou environnementale, et le niveau de cette exposition : forte, intermédiaire ou faible, à partir des mesurages de fibres d'amiante passés et actuels.

 

La pétition et le tract se trouvent ci-dessous, ainsi que la fiche récapitulative du DTA (document technique amiante) Cette dernière est accessible uniquement aux agents de Nantes métropole via un login/motdepasse à demander au syndicat (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Au delà de l'amiante, c'est l'avenir de la tour qui se pose. Car il y a aussi la clim à revoir, les planchers en pente, problème toujours non résolu, les fuites récurrentes (eau de pluis, eau potable, eaux usées). Tous les réseaux ont 40ans.

Si les élus décident de garder la Tour, encore faut-il y mettre les moyens, ce n'est pas aux salariés de payer le choix d'industriels et d'élus.

N'oublions pas ceux qui, ayant travaillé au Tripode ou dans les chantiers navals, sont aujourd'hui décédés.

 

 

 

 

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (AppelInterUds-RassembTourBretagneAmiante-19oct17.pdf)Appel à rassemblement par l'intersyndicale410 Ko26-10-2017
Télécharger ce fichier (Petition-TourBretagne-InterUds-12oct17-Def.pdf)Pétition octobre 2017326 Ko26-10-2017
  • Loi travail XXL, ordonnances Macron

    manif à Nantes, place du Commerce

    16 novembre 2017,  10h

    + picnic et occupation de l'espace public

     
  • Rifseep cadres A: Rassemblement devant le Comité technique

    mardi  14 novembre 2017 

    à 14h devant la champ de Mars

     

 Derniers articles en ligne

Copyright © 2017 Site de la CGT Nantes métropole - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public