Après les économies budgétaires, les suppressions de postes (13 cette année), voilà que l’administration s’attaque au temps de travail.

On pourrait croire à une blague de mauvais goût lorsqu’on apprend que la DRH mène une enquête dans les services techniques sur les temps d'habillage et de déshabillage des agents portant des EPI (équipements de protection individuels).

 

Comment ne pas penser que cette enquête est la conséquence du rapport « LAURENT *» demandé par Valls au printemps. Celui-ci préconise « La fin des régimes dérogatoires à la base des 1607h, hors temps de pause et de vestiaire ».

Notre collectivité étant en permanence à la recherche d’économies, cette aubaine serait l’occasion d’en faire de nouvelles au détriment des conditions de travail, d’hygiène, de sécurité et de santé des agents.

 

Pour la CGT, les temps de vestiaire ne sont pas négociables.

Le code du travail dit clairement qu’ils sont du temps de travail et que s’ils sont effectués en dehors de ce temps, ils doivent être récupérés ou rémunérés.

D'autres chantiers comme celui de l'astreinte seront l'occasion pour l'administration de remettre en cause le système à des fins d'économies. Quels autres à venir ? Suppression des temps de pause ? Suppression de jours de congés ou de RTT ?

 

Soyons tous vigilants car tout cela se fait, et se fera de manière insidieuse.

Au moment où notre société souffre du chômage de masse, et plutôt que d'augmenter le temps de travail, nous estimons qu'il faut au contraire discuter de la réduction du temps de travail à 32 h et ainsi offrir la possibilité au plus grand nombre d'avoir un emploi.

 

La CGT sera présente à vos côtés pour que vos droits soient respectés et maintenus et continuera à revendiquer pour plus de progrès social.

( * Philippe Laurent : Président du Conseil Supérieur de la Fonction Publique Territoriale. CSFPT)

 

tract en pdf ci-dessous:

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (2016-09-30-temps-de-travail.pdf)remise en cause du temps d'habillage116 Ko
  • Fonctions publiques:

    Manif pour les créations de postes et augmentation du point d'indice

    7 mars 2017 à 11h

    devant le CHU à Nantes

     
  • Soutien aux syndicalistes CGT de Bouhyer

    jeudi 05 janvier 2017 à 13h30

    Devant le tribunal Correctionnel de Nantes

     

 Derniers articles en ligne

Copyright © 2017 Site de la CGT Nantes métropole - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public