Situation de crise au département RH...Fait historique les agents déposent un préavis de grève

 

Il y a quelques semaines les collègues du département RH interpellaient toutes les organisations syndicales de Nantes Métropole afin de dénoncer une souffrance généralisée au travail. Les arrêts maladies et burn-out se multiplient.

Après un courrier en intersyndicale à la présidente, une rencontre avec la directrice générale adjointe et les directeurs est programmée le 13 juin. Les agents se lâchent et pour certains des sanglots dans la voix. Le torchon brûle, la crise est là.

 

Les organisations syndicales présentes constatent que le mal est profond. Surcharge de travail, mauvaise organisation, perte de sens, non prise en compte des remarques pourtant formulées pour alerter. La situation est claire, les différentes réorganisations menées depuis ces dernières années ont déstabilisé le système et les agents.

 

Est-il besoin de rappeler que les fonctions RH au sein d’une collectivité sont le cœur d’une institution. Le mal-être des collègues ne seraient-il pas symptomatique d’un malaise plus généralisé ?

 

Aux messages clairs de souffrance collective,

la directrice propose une rencontre avec un psychologue du travail. Les collègues attendaient véritablement des réponses et un message fort de prise en compte de leur souffrance. Malgré tout ils acceptent la rencontre avec le psychologue le jeudi 16 juin. Ils en ressortent encore plus en colère et décident de déposer un prévis de grève pour le mardi 28 juin, jour du conseil métropolitain.

 

 Ils revendiquent:

Que soit immédiatement recrutés des agents pour faire face à la charge de travail,

Que soit réinterrogé toute l’organisation des services RH au travers d’une étude commanditée par le CHSCT avec une réelle prise en compte de leurs remarques et suggestions.

 

A l'heure où nous écrivons ces lignes, aucune rencontre n'est programmée. Espérons que l'administration ne refera pas les mêmes erreur que lors du mouvement au DRN et au parc auto, refusant d'organiser une rencontre, pourtant obligatoire, pendant le préavis et obligeant ainsi les collègues à faire grève.

 

  • Salarié-e-s du public, du privé, retraité-e-s, indépendants et jeunes

    Jeudi 21 septembre,

    TOUS ENSEMBLE, en GREVE et dans la RUE !

    A Nantes : 14h30 - Commerce

     
  • LOI TRAVAIL 2 et AUSTERITE

    public et privé, tous concernés pour nos droits et nos salaires

    Le 12 septembre 2017

    TOU.TE.S EN GREVE !

     

 Derniers articles en ligne

Copyright © 2017 Site de la CGT Nantes métropole - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public