La CGT Vinci vient de se positionner d'une manière très claire contre le transfert de l'aéroport de Nantes Atlantique à Notre Dame des Landes. Connaissant très bien le groupe de l'intérieur, ils savent de quoi ils parlent. La "société" Vinci n'existe pas vraiment en tant que tel, c'est une myriade de groupement, de filiales, de branches... La "tête" est donneur d'ordre aux groupement qui n'ont alors que peu de marges de manoeuvres.

Quelques extraits ci-dessous et la déclaration complète en pièce jointe en bas.

 

Ils argumentent sur tous les aspects du dossier, le coût, l'emploi, l'environnement, les surfaces agricoles...

- Sur le coût  et le mode de financement à traver un PPP*:

  • "... car elle revient à alimenter des profits privés par de l’argent public" 
  • "un financement opaque, des coûts immédiats sous-estimés, des gains futurs surestimés... et des profits permanents garantis
  • "les travaux de construction eux-mêmes ont été sous-estimés, sans qu’aucune provision n’ait été prévue pour les dépassements de coût éventuels

- Sur l'emploi:

"la multiplication de ces contrats, loin d’être une solution, fait peser une grave menace sur nos emplois, nos salaires et nos conditions de travail "

 

En conclusion:

Il ne répond plus aujourd’hui qu’aux intérêts particuliers de VINCI et des promoteurs qui convoitent les terrains ainsi libérés au sud de Nantes

 

Ci-dessous la déclaration complète

 

 

  • Loi travail XXL, ordonnances Macron

    manif à Nantes, place du Commerce

    16 novembre 2017,  10h

    + picnic et occupation de l'espace public

     
  • Rifseep cadres A: Rassemblement devant le Comité technique

    mardi  14 novembre 2017 

    à 14h devant la champ de Mars

     

 Derniers articles en ligne

Copyright © 2017 Site de la CGT Nantes métropole - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public