Notre union départementale et notre comité régional de la CGT viennent de se positionner sur le déménagement de l'aéroport. Et c'est une opposition sans équivoque au déménagement à Notre Dame des Landes.

"le maintien de l’aéroport sur le site actuel ....  présente davantage d’atouts  que la construction d’un nouvel aéroport sur le site de NDDL"

 Logo Cgt contre l'aéroport de Notre Dame des Landes

Cette prise de décision a été longue mais fait suite à plusieurs journées d'études et de débats.

Vous trouverez en bas de l'article le dossier complet (11 pages) qui abordent tous les aspect et portent  des revendications des plus locales (CHS de site pour l'aéroport) aux nationales (pôle de transports publics) en insistant sur un développement humain durable.

 

Un résumé non exhaustif des points abordés:

 

L'aspect financier: c'est le coeur du débat. Au final des investissements largement supportés par de l'argent public et des bénéfices pour Vinci, via des montages de filiales. "le montage financier prévoit une rémunération des actionnaires de Vinci à 12%!"

La  desserte ferroviaire: elle n'est pas prise en compte dans le projet actuel et n'est pas financée.

Le transport aérien  avec les subventiosn aux compagnies aériennes lowcost à NNDL

La sécurité: sécurité sur le mouvementt  des avions. Des revendications sont demandées pour sécuriser l'aéroport de Nantes atlantique dont les équipements n'étaient plus rénovés dasn l'optique du transfert. : " Mise en place sans délai d’équipements techniques correctement dimensionnés (ILS, satellite, radar...) ... Rénovation des équipements vétustes à Nantes atlantique ... (aérogare, tour de contrôle)"

L'environnement: "Le projet va détruire de vastes zones humides qui jouent un rôle important dans la régulation et l’épuration des eaux  à l’heure des épisodes d’inondation à répétition"

 

L'emploi: C'était un des enjeux annoncé comme emblématique du déménagement :"2500 emplois sur site sont estimés avec un trafic de 4,5 millions de passagers à horizon 2020 pour l’exploitation de NDDL, contre 2000 emplois à l'heure actuelle pour 4 millions de passagers en 2014 à Nantes Atlantique : il s'agit donc essentiellement d'un transfert de salariés et non de créations d'emplois."

 

Ci-dessous le document complet:

 

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (AvisNDDL-valideUDCGT44_comitéPDL.pdf)Avis CGT sur NNDL185 Ko10-04-2015
  • Salarié-e-s du public, du privé, retraité-e-s, indépendants et jeunes

    Jeudi 21 septembre,

    TOUS ENSEMBLE, en GREVE et dans la RUE !

    A Nantes : 14h30 - Commerce

     
  • LOI TRAVAIL 2 et AUSTERITE

    public et privé, tous concernés pour nos droits et nos salaires

    Le 12 septembre 2017

    TOU.TE.S EN GREVE !

     

 Derniers articles en ligne

Copyright © 2017 Site de la CGT Nantes métropole - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public