Suite à notre envoi de 3 courriels (en 10 ans...) au personnel via la messagerie interne, l'administration  nous a envoyé une lettre de menace.

Notre administration n'aime pas beaucoup la démocratie. Extrait:

 

 

 "suspension de vos droits d'accès à la messagerie": en l'occurence, nos droits d'accès se résument à une adresse mail sans envoi possible de  courriels au personnel.

 

Nous avons utilisé un fichier fourni par l'administration.

Nous rappellons que si les agents sont dans le fichier, c'est qu'ils ont donné leur accord pour y être.  Nous avons donc répondu au courrier

 

Extrait de notre réponse:

"Nous envoyons des courriers papier via le courrier interne en utilisant les mêmes données fournies par la DRH. Ce fonctionnement est légal et n’a jamais fait l’objet de remarques de votre part. Envoyer les mêmes informations par messagerie serait illégal alors qu’il s’agit d’une simple dématérialisation.

 

Le droit syndical est un droit auquel nous espérons que vous êtes attaché. La première expression de ce droit passe par la possibilité d'informer les salariés. En 2013, la messagerie et l'intranet de l'entreprise font bien évidemment partie des supports de diffusion. La direction l'a bien compris et l'utilise à tour de bras. Nous demandons de pouvoir utiliser les mêmes canaux d'information.

 

En plein conflit sur les régimes indemnitaires, la direction générale s'est permis d'utiliser l'intranet pour répondre publiquement à un courrier syndical, courrier dont les agents n'ont jamais pu lire la teneur. Les agents ont le droit d’avoir accès à toute l’information sur les échanges syndicat/direction pour asseoir leur jugement.

 

  Vos menaces de porter plainte devant la justice ne nous impressionnent pas..."

 

Il ne s'agit pas d'inonder de courriels les agents mais de pouvoir s'adresser au personnel avec des outils modernes.

Nous avons fait des propositions concrètes il y a déjà 3 ans. Et malgré nos relances successives, toujours pas de réponse.

Idem pour l'intranet: nous réclamons un espace pour les syndicats. Nous en sommes réduits à des panneaux syndicaux dans des couloirs mal éclairés avec interdiction d'afficher dans les cafets!

 

Pour plus de détails sur ce que l'administration nous reproche, c'est ici

Il n'y a évidemment pas qu''à  Nantes métropole que les syndicats ont du mal à s'adresser au personnel.

La démocratie s'arrête à la porte des entreprises.
Alors que n'improte quel fait divers à l'autre bout de la planète est monté en épingle, le quotidien d'une entreprise n'est jamais vu. Les journalistes y sont interdits d'accès et la parole des salariés est iinaudible.

  • Loi travail XXL, ordonnances Macron

    manif à Nantes, place du Commerce

    16 novembre 2017,  10h

    + picnic et occupation de l'espace public

     
  • Rifseep cadres A: Rassemblement devant le Comité technique

    mardi  14 novembre 2017 

    à 14h devant la champ de Mars

     

 Derniers articles en ligne

Copyright © 2017 Site de la CGT Nantes métropole - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public