Imprimer
Catégorie parente: Société
Catégorie : Retraites (société)
 
dividendes-investissement-avril2011La pérennité de notre système solidaire par répartition, c’est possible !

 

A quel âge pourra-t-on demain partir à la retraite ? Avec quel montant de pension ? Comment assurer durablement le financement du système ? Telles sont les questions que se posent les salariés alors que se profile une nouvelle réforme des retraites.

 

Les logiques à l’œuvre:

 

 

Depuis un quart de siècle, plusieurs réformes ont conduit au calcul de la pension sur les 25 meilleures années, à l’indexation sur les prix et au principe dit de « partage des espérances de vie » qui sert à justifier l’allongement de la durée de cotisation. Or nous observons que l’espérance de vie en bonne santé tend à diminuer (63 ans selon certaines études), et que la durée de cotisation croît plus vite que l’espérance de vie.

 

La CGT refuse le scénario de réforme proposé par le rapport Moreau (allongement de la durée de cotisation, désindexation sur les prix…) parce qu’il s’inscrit dans les mêmes logiques qu’il va aggraver.

 

Elle défend au contraire l’idée qu’il existe des marges pour financer les retraites. Notamment, une fraude fiscale et sociale massive. D’après le rapport Moreau, il faut trouver 7 milliards pour financer les retraites, ce qui est faible si on les compare aux 200 milliards par an consacrés aux aides aux entreprises.

 

La CGT propose

 

Pour la CGT, il ne peut se concevoir de réforme socialement juste et efficace sans une réforme en profondeur du financement de la protection sociale en général et du système de retraite en particulier. Elle évalue propose :

 

 

 

Après la Conférence sociale et les concertations de l’été, le Gouvernement attend le mois de septembre pour donner les grandes mesures qu’il compte prendre. Les organisations syndicales CGT, CGT-FO, FSU, Solidaires se sont réunies le 8 juillet sur les questions des retraites, de l’emploi, des salaires, de l’avenir des services publics. Elles ont déjà largement fait part de leur analyse sur le rapport Moreau et des mesures qu’elles ne sauraient accepter : tout allongement de la durée de cotisation, l’opposition public/privé, la sous-indexation des pensions et des salaires portés aux comptes. Il est nécessaire de redonner confiance aux salariés, particulièrement aux jeunes générations dans le système de retraite solidaire. Pour changer de cap et faire face à la situation, il faut rompre avec les politiques d’austérité.

C'est pourquoi CGT, CGT-FO, FSU, Solidaires appellent à une journée nationale d’action interprofessionnelle avec grèves et manifestations le 10 septembre 2013 pour ne pas laisser les propositions du MEDEF faire la loi et pour imposer d’autres choix au gouvernement.

 

MANIFESTATION
Mardi 10 septembre 2013
10h30
Place du Commerce
NANTES
 
 
Pour la CGT, le 10 septembre est une première journée d'action qui en appellera d'autres pour faire échec à toute nouvelle réforme régressive!
 
~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~
"RIEN NE SE FERA SANS NOUS.
RIEN NE SE FERA SANS LA LUTTE DES TRAVAILLEURS."

 

 
Quelques liens :
- La retraite en quelques chiffres :
 http://www.cgt.fr/spip.php?page=article_dossier2&id_article=40236
 
- Note économique - Juin 2013 - "Changer de Cap maintenant- Centre Confédéral d'Etudes Economiques et Sociales : 
 http://www.cgt.fr/IMG/pdf/Note_eco_n_139_avec_page_de_garde.pdf
 
- Etudes Economiques Université de Lille - "Le coût du capital et son surcoût" - Janvier 2013 : http://www.ires-fr.org/images/files/EtudesAO/RapportCgtCoutCapitalK.pdf