Article 3 "Création de droits rechargeables à l'assurance chômage"

 

DP-2013-02-nvo-accordchomage

 Là encore, le titre et une première lecture rapide devrait nous rassurer: il s'agit de donner des droits supplémentaires aux chômeurs. 

Le premier problème vient du fait que les dispositions ne sont pas du tout détaillées, ni même cadrées un minimum.

On s'attend à lire des explications sur ces droits nouveaux. Or la seule phrase qui en parle, c'est:

 

 

"Les paramètres de ce dispositf feront l'objet, sans tarder, d'un examen....".

On admirera le "sans tarder" ! Imaginez une seconde vos factures avec comme date de limite de paiement "à payer sans tarder". On peut toujours rêver.

 

 

Le deuxième problème et il est de taille c'est, à la fin du paragraphe, cette phrase:

 

"Les partenaires sociaux veilleront à ne pas aggraver ainsi le déséquilibre financier du régime d'assurance chômage."

 

La messe est dite, le Medef veut bien ouvrir des droits nouveaux, mais à condition que cela ne lui coûte pas un centime. Or le problème vient bien du financement. Et ce n'est pas en exonérant les entreprises des charges sociales, sans jamais de contrepartie sur les embauches ou suppression d'emploi qu'on va régler le problème.

Une fois de plus on culpabilise les chômeurs: c'est de leur faute s'il n'y a pas assez d'argent dans les caisses de l'assurance chômage, ils coûtent trop chers.

 

(Pour ceux qui auront remarqué que nous avons sauté l'article 2, celui-ci porte, comme le premier, sur les couvertures santé et prévoyance, donc vous reporter à l'article 1 ici)

  • LE 22 MAI

    Pour des services publics

    Au service de toutes et tous...

     
  • RASSEMBLEMENT

    JEUDI 19 AVRIL 2018

    GREVE NATIONALE ET INTERPROFESSIONNELLE

    NANTES A 14H30

    PLACE DU COMMERCE

     

 Derniers articles en ligne

Copyright © 2018 Site de la CGT Nantes métropole - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public