Enfin, pourrait-on dire !

 

Après de longues discussions sur le devenir des 6000 lauréats de l’examen de rédacteur, la bataille des reçus collés, talon d’ Achille de la politique de carrière dans la fonction publique, plusieurs interventions auprès des ministres et une pétition CGT en ligne, voici enfin la sortie de ce décret tant attendu par de nombreux agents soucieux de leur devenir.

 

Ci dessous les différentes nouveautés de ce décret :

  • Le cadre d’emplois des rédacteurs comprend trois grades : rédacteur, rédacteur principal de 2ème classe, rédacteur principal de 1ère classe. (article 2)
  • Le premier grade à un niveau de qualification à BAC (niveau IV). (article 5)
  • Le deuxième grade un niveau de qualification BAC+2 (niveau III). (article 10)
  • Le premier et deuxième grade sont accessibles par voie de concours externe. (article 5 et 10)
  • Modifications apportées pour l’accès par voie de promotion interne au grade de rédacteur : la condition d’âge de 38 ans est supprimée. (article 8)
  • La promotion interne n’est accessible qu’aux adjoints administratifs principaux de 1ère classe comptant au moins dix ans de services publics effectifs dont cinq ans dans ce cadre d’emplois (il existe des dispositions spécifiques pour les agents ayant exercé des fonctions de secrétaire de mairie de moins de 2000 habitants). (article 8)
  • Les agents lauréats de l’examen professionnel de rédacteur organisé dans le cadre des dispositions transitoires qui ont pris fin le 1er décembre 2011, conservent le bénéfice de la réussite à cet examen sans limitation de durée et peuvent être inscrits sur la liste d’aptitude au titre de la promotion interne. (article 27)
  •  Le quota est revenu, à compter du 1er décembre 2011, à un pour trois. Pendant une période de trois ans à compter de l’entrée en vigueur du décret, le nombre de promotions internes peut être calculé, si cela est plus avantageux, sur la base de 5% de l’effectif total du cadre d’emplois de rédacteur. (article 28)

La Cgt a obtenu lors du groupe de travail CSFPT sur la transposition de la réforme de la catégorie B pour le cadre d’emplois des Rédacteurs que les 4 000 à 6 000 adjoints administratifs lauréats de l’examen professionnel de rédacteur, qui ne sont pas encore nommés et qui risquaient de perdre le bénéfice de leur concours au 30 novembre 2011, gardent le bénéfice de cet examen professionnel sans limitation de temps.

 

 

C’est une nouvelle victoire à mettre sur le compte de l’acharnement de notre organisation syndicale.

  • Loi travail XXL, ordonnances Macron

    manif à Nantes, place du Commerce

    16 novembre 2017,  10h

    + picnic et occupation de l'espace public

     
  • Rifseep cadres A: Rassemblement devant le Comité technique

    mardi  14 novembre 2017 

    à 14h devant la champ de Mars

     

 Derniers articles en ligne

Copyright © 2017 Site de la CGT Nantes métropole - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public