Sous le Nid, les fourmis s'impatientent

L'arrivée du Nid au sommet de la tour ne va pas sans poser soucis aux fourmis qui travaillent en dessous.

Le premier problème était la nécessité de badger une deuxième fois (voire une troisième fois pour ceux qui rebadgent dans les étages) et le dépot d'une pièce d'identité pour tous les visiteurs occasionnels, y compris pour le public de l'inspection du travail. Ce dépot était complètement incompatible avec les règlements internationaux qui stipulent que ces derniers doivent pouvoir être reçus d'une manière anonyme.
Ces mesures sont suspendues. C'est une très bonne chose.

L'autre problème vient des ascenseurs.

Niveau parvis, on ne trouve que deux ascenseurs de 10 personnes chacun. Alors, forcément avec 2500 personnes par jour, ça coince.

Une intersyndicale a vu le jour, un premier tract a été distribué aux salariés de la tour. Il est disponible ci-dessous.

Et un reportage a été réalisé par Télénantes ici.

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (acces-tour.pdf)acces-tour.pdf57 Ko16-07-2012
  • Loi travail XXL, ordonnances Macron

    manif à Nantes, place du Commerce

    16 novembre 2017,  10h

    + picnic et occupation de l'espace public

     
  • Rifseep cadres A: Rassemblement devant le Comité technique

    mardi  14 novembre 2017 

    à 14h devant la champ de Mars

     

 Derniers articles en ligne

Copyright © 2017 Site de la CGT Nantes métropole - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public