"Faire grève" ce terme vient d'une ancienne pratique d'embauche au 12ième siècle. A l'époque, à Paris en bord de Seine, les ouvriers venaient tous les matins et se rassemblaient place de Grève ("ils faisaient grève") les patrons faisient leur choix parmi les personnes présentes. Les ouvriers étaient embauchés à la journée au bon vouloir du patron, ou n'étaient évidemment pas embauchés du tout.

Serions-nous revenu au 12ième siècle à Nantes métropole? Si on continue comme le fait actuellement la direction des déchets, on n'en est plus très loin..
Qu'on en juge avec les conditions de travail des ambassadeurs du tri, embauchés via une association qui passe elle-même par une agence d'interim:



        - contrat en CDD de 7 jours, de 7h par jour
        - 2 jours d'essai non payés
        - utilisation de leur propre téléphone portable sans contre-partie
        - rédaction de bilan et tableaux de bord, le soir après les 7 heures de terrain, heures non payées

C'est proprement indigne du 21ième siècle.

Exploiter la motivation des personnes et d'une association pour le tri des déchets pour faire des économies sur leur dos est franchement mesquin.

Le tri des déchets mérite une autre politique, notamment un investissement sur le long terme. Cela passe par des embauches pérennes pour que l'expérience, la formation et la motivation des personnels s'inscrivent dans le long terme. La direction n'est pourtant pas avare lorsqu'il s'agit d'embaucher pour la communication externe. 



  • Salarié-e-s du public, du privé, retraité-e-s, indépendants et jeunes

    Jeudi 21 septembre,

    TOUS ENSEMBLE, en GREVE et dans la RUE !

    A Nantes : 14h30 - Commerce

     
  • LOI TRAVAIL 2 et AUSTERITE

    public et privé, tous concernés pour nos droits et nos salaires

    Le 12 septembre 2017

    TOU.TE.S EN GREVE !

     

 Derniers articles en ligne

Copyright © 2017 Site de la CGT Nantes métropole - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public