Imprimer
Catégorie parente: Société
Catégorie : International

puerta del sol

Plein soleil sur la Puerta del sol


Observez bien les journaux français et grands organes de presse... vous y trouverez bien peu d'informations relatives à ce qui se passe depuis ce début de semaine en Espagne !

Malgré une tentative d'interdiction, des milliers de manifestants répondant à des appels lancés sur les réseaux sociaux se sont à nouveau rassemblés hier soir à la Puerta del Sol, en plein centre de Madrid. 

Mais il n'y a pas qu'à Madrid que ça bouge. D'autres contestataires ont envahi depuis le début de la semaine les rues des grandes villes d’Espagne dans l’espoir de faire entendre leur voix avant les élections locales de dimanche. La commission électorale avait tenté d’interdire ce rassemblement en estimant qu’il risquait "de perturber la campagne électorale".

C'est un mouvement hétéroclite rassemblant beaucoup de jeunes, mais aussi des citoyens de toutes origines, chômeurs, fonctionnaires ou retraités. Ces rassemblements dénoncent les dérives de la classe politique, le chômage et les retombées de la crise. Tous réclament "une vraie démocratie, maintenant".

Des slogans fusent : "Nous avons le droit de nous indigner", "Vous prenez l’argent, nous prenons la rue", "Si vous ne nous laissez pas rêver, nous ne vous laisserons pas dormir"

Tous expriment dans la rue leur lassitude face aux retombées de la crise et au chômage, qui a continué à grimper au premier trimestre avec un taux record de 21,19%. En février, 44,6% des moins de 25 ans étaient sans emploi.

Plus d'infos à lire sur Rue89