Imprimer
Catégorie parente: Inter-services
Catégorie : Reorganisation mutualisation

De fréquence à peu près annuelle, le comité de suivi de la mutualisation mis en place par l'Administration est une véritable mascarade. Ainsi, le dernier en date, le 8 février dernier, comportait à l'ordre du jour la mutualisation des services Marchés et achats de la Ville de Nantes et Nantes métropole. Pour rappel, l'ordre du jour n'est connu des organisations syndicales qu'en séance ! Ce qui vous en conviendrez ne permet pas à franchement parler d'une préparation "satisfaisante".


Le projet a mis un an pour mûrir dans la tête de M. BOUTOUTE, c'est lui qui le dit, et c'est à ce terme que tout se précipite : l'organigramme est couché sur le papier, les agents rencontrés, le comité de suivi réuni, et l'ordre du jour établi pour le CTP de février, le tout finalisé en un mois et demi !
Quand les représentants CGT s'insurgent de n'avoir même pas le loisir d'organiser une rencontre avec les agents, on leur réplique : il faut aller vite, pour abréger les souffrances qui n'ont que trop duré pour la quarantaine d'agents concernés !Ainsi se déroule le petit jeu du semblant de concertation avec les agents, puisque où se situe leur véritable choix ? et avec les OS, que l'on fait déplacer pour rien, lorsque tout est plié, simplement pour pouvoir dire : on vous a concerté ! Nous, représentants du personnel, ne faisons l'objet d'aucune considération. Le même scénario se reproduit : avec la Direction du patrimoine et de l'immobilier, la DRH, à qui le tour ? Le planning des réjouissances manquant sérieusement de transparence.
La CGT s'insurge contre ce semblant de concertation.