Imprimer
Catégorie parente: Société
Catégorie : Retraites (société)

Déclaration du syndicat suite à la déclaration de l'UMP dans Ouest-France du 28 octobre.


En réponse à L’UMP Nantaise.

A QUAND, DES GREVES QUI NE SE VOIENT PAS ?

Au grand désespoir de SARKOZY qui, il y a quelques mois, se gaussait en disant : « En France les grèves, personnes ne les voient », l’UMP est amère.

La très forte mobilisation, massive et durable contre sa réforme des retraites injuste,n’a pu passer inaperçue.


Et oui, à Nantes comme ailleurs, les poubelles se sont accumulées sur les trottoirs, après 6 jours de grève reconductible. Les agents de Nantes Métropole, qu’ils soient de la Régie de l’eau, du nettoiement, de la voirie, du parc automobile, de la collecte ou des services administratifs se sont fortement mobilisés contre cette réforme qui les touche de plein fouet.
Départ en retraite retardé de 2 ans, hausse des cotisations, baisse des pensions, non reconnaissance de la pénibilité… Ils exigent une réforme qui prenne l’argent où il est (aux amis del’UMP sans doute …) et non pas dans les poches des seuls salariés, qui à l’image des agents publics vont voir leur rémunération baisser (hausse des cotisations + blocage des salaires pendant 3 ans). , 


Les agents de la Collecte des déchets et du nettoiement ont repris le travail et dans ce cadre ont été sollicité pour nettoyer la ville rapidement. Les organisations syndicales ont donc discuté avec les élus les conditions de cette reprise. Il en résulte l’attribution d’heures supplémentaires aux volontaires et selon les besoins, ainsi qu’un forfait journalier pour la surcharge de travail. N’en déplaise à l’UMP, tout travail mérite encore salaire !

Quant à l’éventuel paiement des jours de grève, il n’a pas pour le moment fait l’objet de discussion, puisque le mouvement n’est pas terminé et qu’il concerne de toute façon l’ensemble des agents de Nantes Métropole et de la ville de Nantes.

Alors n’en déplaise à l’UMP, Jean Marc Ayrault n’a pas utilisé ses troupes d’agents territoriaux pour s’opposer à SARKOZY. Penser cela c’est faire injure à la responsabilité des organisations syndicales : CGT-CFDT-FO-CFTC engagées dans ce conflit, et surtout prendre les salariés de la collectivité pour des idiots…

D’ailleurs les agents de la collecte des déchets ont-ils attendu le soutien de l’UMP pour engager un conflit dur de 6 jours, en février dernier, pour éviter le démantèlement de leur service et le déménagement sur 3 sites ?

Mais là, quand il s’agit de diviser les salariés pour mieux régner et imposer ses choix, l’UMP n’y voit rien à redire même si ce projet de séparation s’oppose à toute logique financière. Sans doute espère-t-elle, dans ce cadre là, obtenir son service minimum de collecte des déchets…
On ne pouvait pas en attendre moins de l’UMP Nantaise, pour autant les positions du Maire socialiste de St Nazaire sont pour le moins inacceptables. La Politique ne consiste-t-elle pas à défendre ses projets et agir pour ses idées ? Mais pour cela il faut sans doute un peu de conscience morale afin de mettre en adéquation ses actes avec ses idées !
C’est ce que l’on appelle le courage politique !

Le Syndicat CGT
de Nantes Métropole