Et oui, on ne le remarque pas assez mais les médias nous incitent en permanence à raisonner à l'envert. Depuis hier soir, on nous bassine avec "Parce que la réforme est pliée, ce n'est plus la peine de faire grève" . Et si on raisonnement plutôt dans l'autre sens "C'est parce qu'on  ne fait plus grève que la réforme est pliée" .

Oui, si les salariés prenaient concience de leur puissance, la réforme n'aurait jamais passé le premier vote de l'assemblée nationale. Imaginer: que les 70% d'opposants  à la réforme descendent dans la rue et fassent grève?


Et on risque de bloquer l'économie?? Et alors?? Alors que les salariés sont capables de mettre en place des caisses de solidarité, les entreprises du CAC40 ne seraient pas capable de soutenir les petites entreprises? C'est vrai qu'au Medef, le mot "solidarité" , ils ne doivent pas connaître beaucoup! C'est quand même un peu fort d'entendre Parisot accuser les salariés en grève alors que la crise financière a coûté des milliards,et là, bizarrement, il n'y a plus personne de responsables!!!

Alors jeudi, raisonnez à l'endroit et descendez dans le rue.

Ne vous laissez pas piéger par les éditorialistes des journaux et de la télé.
D'ailleurs des journalistes se lèvent contre le traitement réservé au mouvement des retraites par les médias. Notamment à Ouest-France: le SNJ, principal syndicat de journalistes, a protesté (voir ici) contre les éditos de Ouest-france.


Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (SNJ-ouestfrance.pdf)SNJ-ouestfrance.pdf65 Ko27-10-2010
  • Loi travail XXL, ordonnances Macron

    manif à Nantes, place du Commerce

    16 novembre 2017,  10h

    + picnic et occupation de l'espace public

     
  • Rifseep cadres A: Rassemblement devant le Comité technique

    mardi  14 novembre 2017 

    à 14h devant la champ de Mars

     

 Derniers articles en ligne

Copyright © 2018 Site de la CGT Nantes métropole - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public