Scandaleux!

Le gouvernement passe en force partout, au Sénat  et sur le terrain. Alors que la raffinerie de Grandpuits est arrêtée car 80% du personnel est en grève, le gouvernement, par le biais du préfet, réquisitionne des grévistes et les oblige ainsi à reprendre le travail.

Pourquoi?
Pas pour redémarrer la raffinerie, ce sera impossible,  la sécurité n'étant pas assurée. Simplement pour accéder au dépôt de carburants présents sur le site.
Or où se trouve l'urgence d'un tel acte?



Pour la sécurité sanitaire? Faux

Les grévistes laissaient sortir les camions ravitaillant les hôpitaux, les pompiers... Ceux-ci n'ont jamais manqué de carburants. De plus, l'Etat a bien fait savoir qu'il disposait d'une réserve de 3 mois en cas de nécessité.
Pourquoi ne les utilise-t-il pas dans ce cas? S'il y avait des réels problèmes de sécurité sanitaire, les réserves ne devraient-elles pas servir en priorité à cela?

Au lieu de cela, le gouvernement laisse la pénurie s'installer, permet aux groupes pétroliers de spéculer sur le manque d'essence et d'augmenter les prix, tout en intervenant en force contre des grévistes!!


Inadmissible. Il ne faut pas laisser faire.


Nous invitons tous ceux qui soutiennent le mouvement à participer à la journée d'actions jeudi 28 octobre prochain.
Les 70% de français indiqués dans les sondages doivent  montrer haut et fort leur appui au mouvement. Cet appui doit être visible.

En attendant, la solidarité peut s'exercer ici

Je me suis permis de "piquer" ce poème sur "Là-bas si j'y suis", merci à Claire:

La Réquisition de Grandpuits
Ils rêvaient du Grand Soir
eurent au petit matin  la visite du pouvoir.
Dans leurs poches, serrées
ils réchauffaient leurs mains.
Contre l’autorité
ne levèrent pas le poing.
Furent réquisitionnés.
Ce n’est pas toi passant
qu’ils veulent embêter
ce sont les dirigeants
qu’ils veulent faire plier
faire chuter leurs actions
redonner le pognon
pour la communauté.
L’usine fut débloquée.
Monsieur le président d
it un d’ces résistants
si vous voulez vraiment
nous réquisitionner,
salariés du privé,
nos usines sans tarder
nationalisez-les !
Droit de grève fut bafoué.
Ils rêvaient d’un grand soir
n’eurent qu’un petit matin
mais au loin, du brouillard
virent lentement émerger
banderoles, manifestants
qui de ronds-points bloqués
en sous-pref débranchées
mèneront à la victoire.
la morale de l’histoire
puisse vous rendre l’espoir car...
à l’aube de chaque grand soir
est un petit matin
Claire, 22 octobre 2010

  • Loi travail XXL, ordonnances Macron

    manif à Nantes, place du Commerce

    16 novembre 2017,  10h

    + picnic et occupation de l'espace public

     
  • Rifseep cadres A: Rassemblement devant le Comité technique

    mardi  14 novembre 2017 

    à 14h devant la champ de Mars

     

 Derniers articles en ligne

Copyright © 2017 Site de la CGT Nantes métropole - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public